Impéria (Italia)

Bon là, début octobre, l’apéro est moins de saison.

Mais rappelons nous du spritz de 17h, après une journée à la plage, oÙ l’on mange la focaccia et le prosciutto à même le sable- ( et le pichet n’est pas loin)

– après une journée à contempler les voiliers au large ( il y avait une régate de voiliers anciens à Impéria..)

– ou après avoir sillonné la ville et aperçu le linge de Luciella à son balcon

le spritz des derniers jours de l’été, de l’indolence, de la peau tannée et de la robe en mousseline.

(Pour prolonger l’ambiance  en octobre donc, on peut tout aussi bien aller voir le barbier de Séville au grand t. de Genève. La mise en scène est vintage, rappelle  les balcons  typiques d’Italie – et le chant de Lindoro évoque la douce torpeur des badinages amoureux.)

Pour les adresses de l’incontournable spritz ( qui est bien plus qu’une boisson mais une métaphore de l’insouciance, vous l’aurez compris):

voici celle de „la Conchiglia“

Calata G.B. Cuneo 5 sur le port ,
avec des antipastis élaborés

une autre adresse, la meilleure selon moi, se trouve juste à côtà de la conchiglia. On y sert le spritz apéro dans un grand verre –  la chaise est dure, mais c’est plus local.

Advertisements
Dieser Beitrag wurde unter Escapades veröffentlicht. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s